One-off allowance : remise de chèques à quelque 35 producteurs de thé

Le gouvernement a agréé au paiement d’une one-off allowance aux producteurs de thé pour les soutenir suite aux pertes subies à cause de la période de confinement due à la pandémie de COVID-19 pour la période de mars 2020 à juin 2020. Dans ce contexte, une cérémonie officielle a été organisée, hier, jeudi 29 juillet au Nouvelle France Multipurpose Complex pour la remise de chèques à quelque 35 producteurs de thé.

L’Attorney General, ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, Maneesh Gobin, le ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance, Mahen Seeruttun, et d’autres personnalités étaient présent à cette occasion.

Dans son allocution, Maneesh Gobin a rappelé que plusieurs planteurs et éleveurs ont souffert en raison du confinement en 2020 et de ce fait, parmi les nombreuses mesures annoncées par le gouvernement afin de les soutenir, il a été décidé qu’une one-off allowance serait accordée aux producteurs de thé.

Il a fait ressortir que le montant à payer s’élève à Rs 8 000 par arpent et que quelque 1 065 planteurs cultivant plus de 940 arpents bénéficieront de ce plan, totalisant un montant d’environ Rs 7,5 millions. Hormis les planteurs présents à la cérémonie officielle, le paiement de l’allocation est effectué aujourd’hui pour environ 400 planteurs de Nouvelle France et des environs, qui recevront leurs chèques par voie postale.

Maneesh Gobin a en outre informé qu’à partir de la semaine prochaine, les producteurs de thé de Dubreuil, Bois Chéri et Grand Bois recevront également leur subvention. Il a observé que l’un des principaux défis auxquels le secteur du thé est confronté est la pénurie de main-d’œuvre. « Afin d’y remédier et de faciliter la récolte des feuilles de thé tout en offrant aux planteurs de thé des solutions abordables pour réduire leurs coûts de production, le budget 2021/22 a prévu d’accorder une subvention à chaque planteur de thé enregistré pour acquérir une mini-récolteuse de thé électrique », a souligné le ministre.

Par ailleurs, le ministre de l’Agro-industrie a observé que le secteur du thé est très prometteur, comme l’a confirmé l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) dans l’un de ses rapports. Il a exprimé sa conviction qu’il peut y avoir une augmentation de la superficie sous culture de thé, tout en soulignant qu’environ 1 500 tonnes de thé sont produites localement sur une base annuelle, alors que la consommation locale s’élève, elle, à 1 800 tonnes chaque année. « En outre, quelque 50 000 plantules ont été produites et seront distribués aux planteurs », a ajouté le Maneesh Gobin.

Quant au ministre Seeruttun, il a souligné que le paiement de cette allocation vise à soutenir les planteurs de thé qui ont souffert du confinement l’année dernière. Il a exprimé sa conviction que ce secteur peut prospérer, ajoutant qu’il est nécessaire d’encourager davantage de jeunes à rejoindre le secteur.

De plus, il s’est attardé sur le rapport de la FAO concernant le secteur théier à Maurice. Il a aussi rappelé que les précautions sanitaires nécessaires doivent encore être scrupuleusement respectées afin d’endiguer la propagation du coronavirus au niveau local.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: