Hippisme : Jean-Michel Giraud élu Président du MTC pour la 7e fois

Le Board des Administrateurs du Mauritius Turf Club ((MTC) pour l’année 2021 sera composé de Nicolas Carosin, Paul France Tennant, Anoop Madhow, Kamal Taposeea, Denis Doger de Spéville et Jean Michel Giraud, et aura ce dernier comme Président.

C’est ce qui ressort des élections d’Administrateurs dans le cadre de la fin de mandat de ce même Denis Doger de Spéville et de Rajesh Servansingh, tenues en fin d’après-midi de hier, vendredi 5 mars, lors de l’Assemblée Générale Annuelle du MTC au siège du Club, au Champ de Mars.

Les deux élus, Jean Michel Giraud et Denis Doger de Spéville, siègeront sur le Board du MTC pour les trois prochaines années.

Élu Président par ses pairs Administrateurs à l’issue de la proclamation des résultats de ce scrutin, Jean Michel Giraud succède donc à Kamal Taposeea, Président du Club ces 3 dernières années, et en sera lui-même à son septième mandat à la présidence après 1996, 1997, 2002, 2003, 2004 et 2006.

Les résultats détaillés de ces élections, tenues sous la supervison du Office Of The Electoral Commissionner, sont les suivants :

  • Jean Michel Giraud – 338 voix ;
  • Henri Leblanc – 238 voix ;
  • Rajesh Servansingh – 234 voix ;
  • Denis Doger de Spéville – 326 voix.

Dans une déclaration à chaud à la presse, Denis Doger de Spéville, qui décroche ainsi un deuxième mandat d’Administrateur consécutif, devait dire: «C’était possible que je sois à nouveau élu, mais je m’attendais à ce que ce soit beaucoup plus serré. Il nous faudra revoir la structure financière, de concert avec le Gouvernement, de manière à ce que ceux qui travaillent le plus recoivent leur dû. Je parle là du MTC, des propriétaires et entraîneurs. Les opérateurs de paris et le Gouvernement eux gagnent énormément. Si on réussit, les stakes money seront plus conséquents, ce qui ne peut qu’assurer l’avenir des courses puisque les entraîneurs et propriétaires sortiront eux aussi gagnants. Cela les encouragera à investir davantage.»

Quant à Jean Michel Giraud, qui réussit un retour gagnant au Champ de Mars et retrouve dans le même souffle la présidence, il dira: «L’état des finances du Club n’est pas brillant et il nous faudra travailler dessus pour ramener plus d’argent au Club. Il nous faudra nous battre, avec l’aide de la GRA, contre les paris clandestins sur lesquels ni l’état, ni le MTC, reçoit un sou. Si on peut récupérer un peu de ce qu’on perd à travers les paris clandestins, on sera très heureux. C’est une bataille démarrée il y a longtemps, mais probablement pas avec la determination souhaitée. Il faut dire que le Gouvernement également est un gros perdant dans cela, pas que le MTC. On souhaite que nos relations avec la GRA soit amicale pour qu’on puisse avancer dans la bonne direction.»

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: