My Business Programme : Remise de certificats à 14 détenus de la Prison de Petit Verger

Le Mauritius Prisons Service, en collaboration avec SME Mauritius, ont mis en œuvre My Business Programme, une initiative visant à former les détenus à la création d’entreprise. Cette formation académique proposée par SME Mauritius est complémentaire aux différents cours qui sont déjà proposés aux détenus dans plusieurs domaines dont l’agriculture, la boulangerie, la plomberie et la menuiserie.

Une cérémonie de remise de certificats s’est tenue, hier, mercredi 24 février, à Pointe aux Sables, en présence du ministre du Développement industriel, des PME et des Coopératives, Sunil Bholah, des officiers du Mauritius Prisons Service, et des hauts-cadres de SME Mauritius. « Cette formation apporte de l’optimisme et de la positivité aux détenus tout en diminuant la stigmatisation que rencontrent les  anciens détenus après leur libération », a affirmé Sunil Bholah

Le ministre a rappelé que SME Mauritius avait formé un premier groupe de 20 détenus et de trois surveillants de la Eastern High Security Prison à Melrose dans le cadre du Programme de réinsertion et d’inclusion sociales des détenus en 2019. Il a souligné que la possibilité de devenir entrepreneur est susceptible de contribuer à réduire la récidive et de permettre la réinsertion des anciens détenus qui souvent se retrouvent sans emplois à cause de leur délit.

Selon Sunil Bholah, le travail de SME Mauritius ne s’arrête pas à la formation. Il a indiqué que les anciens détenus peuvent toujours faire appel au service de l’institution pour les accompagner et les conseiller dans le développement de leur entreprise. Le ministre a aussi parlé des différentes facilités offertes par SME Mauritius et les plans de financement mis en place en faveur de l’entrepreneuriat.

Ainsi, un deuxième groupe de 14 détenus et deux surveillants de la Prison de Petit Verger à Pointe aux Sables ont reçu leur certificat de participation à ce programme de SME Mauritius, initié en août 2020 et étalé sur 11 semaines. Le contenu du cours comprenait la gestion, la comptabilité, le marketing, les ressources humaines, et la réalisation d’un plan d’affaires, entre autres.

La prison de sécurité moyenne de Petit Verger d’une capacité de 300 détenus permet aux personnes incarcérées de participer à des activités d’agriculture, de maçonnerie, de couture et d’élevage de volaille. Elles peuvent également suivre des formations d’une durée d’un an de la Mauritius Institute of Training and Development en vue de l’obtention d’un National Trade Certificate en pâtisserie, soudage, confection de vêtement et métiers du bois.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: