Le MRIC approuve le financement de 18 projets

Le Mauritius Research and Innovation Council (MRIC) a, à ce jour, donné son aval pour le financement de 18 projets liés à la résilience bleue et à la protection de l’écosystème marin, suite à un appel spécial à propositions lancé en août 2020 pour l’initiative « Construire la résilience bleue grâce à l’innovation » et pour lequel 56 candidatures avaient été reçues. De ce fait, une cérémonie officielle de remise de certificats aux 18 chefs de projets, organisée par le MRIC, s’est tenue le lundi 22 février, à la Shri Atal Bihari Vajpayee Tower à Ebène.

Prenant la parole à cette occasion, le ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation, Deepak Balgobin, a fait ressortir que cet appel spécial à propositions lancé par le MRIC reflète la détermination du gouvernement à favoriser un développement durable et inclusif grâce à un partenariat avec le secteur privé. « Cet appel spécial fait suite au naufrage du MV Wakashio à Pointe d’Esny, et à la marée noire qui en a résulté, constituant ainsi un défi écologique et environnemental majeur.», a indiqué le ministre.

En outre, Deepak Balgobin a souligné que des 56 candidatures reçues par le MRIC, 55 % ont été soumises par des entreprises, 23 % par des ONG et 21 % provenant d’instituts de recherche et universitaires. « Le MRIC a par la suite approuvé le financement de 18 projets sous certaines conditions telles que la révision du budget, les demandes de collaboration avec les institutions établies et l’obtention des autorisations appropriées.», a affirmé le ministre. Les projets approuvés couvrent un large éventail de domaines, dont : le suivi des déversements d’hydrocarbures ; le développement de la santé des écosystèmes et des indicateurs ; et la restauration des ressources côtières, marines et des zones humides, entre autres.

Deepak Balgobin a de plus mis l’emphase sur le fait que le partenariat gouvernement-secteur privé se reflète dans la mesure où le secteur privé financera les projets à hauteur de Rs 15,9 millions alors que la contribution du MRIC sera de l’ordre de Rs 26,1 millions. « Cela montre l’engagement du gouvernement à travailler en collaboration avec le secteur privé pour une meilleure qualité de vie des citoyens », a observé le ministre.

En ce qui concerne la recherche et l’innovation, Deepak Balgobin a laissé entendre que ce sont des processus continus et que Maurice, comme d’autres pays, doit en permanence être en « mode innovation » afin d’accélérer son développement social et économique. « Le ministère et le MRIC sont déterminés à concevoir, développer et mettre en œuvre des stratégies et des initiatives pertinentes pour la société dans son ensemble, car l’innovation ne peut être restreinte », a conclu le ministre.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: