Dr Kailesh Jagutpal : « Le traitement de l’hypothermie introduit pour les bébés souffrant d’asphyxie à la naissance »

« Le taux était de 14,3 pour mille naissances vivantes en 2019 contre 13,8 en 2018, Cette augmentation est toutefois due au fait qu’aujourd’hui, en cas d’accouchement prématuré, les bébés gravement malades ont de meilleures chances de vivre.», a dit le ministre de la Santé et du Bien-être, Dr Kailesh Kumar Singh Jagutpal, hier, mercredi 24 février, au Caudan Arts Centre, à Port-Louis.

« Les unités de soins intensifs néonatals ont été modernisées dans toute l’île et 100 médecins et 100 infirmières ont déjà été formés pour travailler dans ces unités », a annoncé le ministre. « Une thérapie de refroidissement révolutionnaire, notamment le traitement de l’hypothermie, a été introduite pour les bébés souffrant d’asphyxie à la naissance et qui sont gravement malades à la naissance », a souligné le Dr Kailesh Jagutpal.

Selon lui, chacun des hôpitaux régionaux de Maurice est équipé d’un dispositif de refroidissement et ce traitement est crucial pour réduire les risques de paralysie cérébrale et les bébés qui suivent ce traitement sont également moins susceptibles de souffrir de problèmes de santé aggravés en grandissant.

« Le ministère est déterminé à mettre en place une unité nationale de soins intensifs néonatals tertiaires d’une capacité de quarante lits à l’hôpital Victoria.», a rassuré le Dr Kailesh Jagutpal. Il a indiqué que de 2010 à 2018, la proportion de nouveau-nés présentant une insuffisance de poids à la naissance inférieur à 2,5 kg a fluctué entre 16,3 % et 17,5 % et qu’en 2019, ce chiffre a considérablement augmenté et s’élève désormais à 19,9 %. « Le ministère continuera donc à améliorer ses services existants, à introduire les dernières technologies et à renforcer les stratégies de sensibilisation et de prévention », a ajouté le ministre.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: