« Never walk alone » : une marche pour dire non à la drogue

Une marche intitulée « Never walk alone » de Rose-Hill à la State House pour la lutte contre le fléau de la drogue sur le thème : « Dites non à la drogue » s’est tenue, le 21 février, en présence du Président de la République de Maurice, Pradeep Roopun et de la Vice-Premier ministre et ministre de l’Education, de l’Education supérieure, des Sciences et des Technologies, Leela Devi Dookun-Luchoomun.

Une initiative du Rotary Club de Beau-Bassin / Rose-Hill en collaboration avec le bureau du Président, l’objectif est de sensibiliser le public en général sur l’engagement et la détermination en faveur d’une société sans drogue.

Dans son allocution, le Président de la République a souligné que le fléau de la drogue concerne tout un chacun et Maurice n’est pas d’exception puisque les jeunes du pays sont également exposés par tous les types de prolifération des drogues.

Il a, en outre, souligné que l’escalade mondiale du phénomène de la drogue n’a pas laissé Maurice indemne, tout en ajoutant que l’aéroport, le port, les stations de débarquement autour de l’île sont des points d’entrée de drogues dangereuses. Au cours des 15 dernières années, il a observé que le pays a connu une hausse dans le nombre de nouvelles substances en ce qui concerne la drogue synthétique. « Actuellement, il y a eu une augmentation de la consommation de drogues synthétiques qui a eu un impact sur la santé publique, touchant principalement les jeunes et les adolescents », a déclaré Pradeep Roopun.

Il a donc appelé les parents, les autorités et les institutions à rester vigilants, et à apporter leur soutien et leur contribution dans la lutte contre la drogue qui, selon lui, devient de plus en plus complexe avec l’émergence des drogues synthétiques. « Les parents, les adultes et le gouvernement ont une grande responsabilité envers les jeunes car ils représentent l’avenir du pays », a ajouté le Président.

Il a rappelé les différentes mesures mises en place pour lutter contre la drogue et a ajouté que le pays lutte également contre le trafic de drogue et le blanchiment d’argent à travers une coopération renforcée avec les organisations internationales et les États membres de la région pour une plus grande efficacité.

Pour sa part, la vice-Première ministre, Leela Devi Dookun-Luchoomun, a souligné qu’en plus de dire non à la drogue, les gens ont également la responsabilité d’aider les autres à ne pas devenir victime du fléau de la drogue. Selon elle, la collaboration de chacun dans la lutte contre la drogue est une condition préalable. Elle a, en outre, souligné que l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime a été sollicité pour l’élaboration d’un programme pour le secteur éducatif qui permettra de mieux équiper les enseignants pour aider les élèves à développer une résilience face à la drogue.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: