Pravind Jugnauth : « la capacité de Maurice à gérer la pandémie reposait sur son infrastructure de santé publique construite au fil des décennies »

Le gouvernement reste pleinement engagé et sur le qui-vive en ce qui concerne la lutte contre la COVID-19, qui est dure et encore loin d’être gagnée, a déclaré le Premier ministre, Pravind Jugnauth. Il intervenait lors de la cérémonie de clôture officielle du Sommet mondial de l’innovation pour la santé (WISH) 2020, qui s’est tenu via une plateforme numérique et interactive innovante, en raison de la pandémie et des restrictions de voyage dans le monde.

D’emblée, le Premier ministre a fait ressortir que WISH est un exemple positif pour le monde, démontrant que la santé transcende les préoccupations diplomatiques ou géopolitiques. « En ces temps d’incertitude, chaque nation a le devoir de s’engager pour trouver une réponse collective et coordonnée à la pandémie dans un esprit de partage afin d’affronter l’avenir de la meilleure façon qui soit.», a indiqué le chef du gouvernement.

Abordant la gestion locale de la pandémie, Pravind Jugnauth a souligné que la réponse du pays était basée sur des données scientifiques et médicales, accompagnée de conseils considérables d’experts nationaux et internationaux, y compris ceux de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il a ajouté que le gouvernement a mis en œuvre des protocoles stricts en ce qui concerne les mesures sanitaires aux points d’entrée de notre territoire, avec la préservation de la santé et de la sécurité publique comme priorités.

En outre, il a laissé entendre que la capacité de Maurice à gérer la pandémie reposait également sur son infrastructure de santé publique construite au fil des décennies avec, à la base, la fourniture de services de santé universels accessibles, de qualité et gratuits. Il a également rappelé que l’approche du pays face à la pandémie a été très ferme, à commencer par un couvre-feu à l’échelle nationale dès les premiers jours suivant la détection d’un cas local positif à la COVID-19. D’ajouter que les décisions prises étaient difficiles mais justes.

« Cependant, le pays est également confronté à la sombre réalité des impacts de la pandémie sur son économie avec le déclin du nombre de visiteurs internationaux, que ce soit pour les affaires ou pour le tourisme.», a fait ressortir le Premier ministre. Le gouvernement, pour atténuer le ralentissement, offre toute une série de mesures, des revenus économiques importants et un soutien à l’emploi aux secteurs touchés de l’économie afin de s’assurer que le pays traverse cette période difficile sans effondrement structurel, selon le Premier ministre. « Ce soutien prépare le terrain pour reconstruire l’économie sur une base durable.», a observé le chef du gouvernement.

En ce qui concerne le changement climatique, Pravind Jugnauth a déclaré que le gouvernement reste pleinement conscient de la menace qu’il représente pour la santé publique et espère développer en temps voulu un profil de vulnérabilité et de risque en matière de changement climatique et de santé. « Ceci, nous permettra d’identifier des options pour des solutions d’adaptation afin de réduire les risques sanitaires du changement climatique.», a dit le Premier ministre.

Finalement, en ce qui concerne les vaccins contre la COVID-19, le Premier ministre a affirmé que l’accès à un vaccin est essentiel pour lutter contre la pandémie et aider les pays confrontés à des impacts économiques et physiques drastiques à progresser vers une reprise résiliente. « Le gouvernement mauricien soutiendra toutes les initiatives visant à faire en sorte que les autres pays, notamment ceux du continent africain, soient dûment soutenus.», a rassuré Pravind Jugnauth.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: