Pravind Jugnauth : « L’ADSU Education Cell organise régulièrement des sessions de sensibilisation dans les établissements d’enseignement et les clubs de jeunes »

Aucun cas de drogue n’a été détecté le long de Rajcoomar Lane à Quatre Bornes depuis 2015 à ce jour, a indiqué le Premier ministre, Pravind Jugnauth, à l’Assemblée nationale.

« Cependant, avant 2015, c’est-à-dire pour la période de 2005 à 2014, quatre cas avaient été détectés le long de Rajcoomar Lane, à Quatre Bornes », a déclaré Pravind Jugnauth. Le Premier ministre a également énuméré plusieurs mesures prises par l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) pour lutter contre la prolifération des drogues, à savoir :

  • Intensification des opérations de renseignement menées et ciblées, y compris des opérations régulières de répression dans ces zones;
  • Renforcement de la collecte d’informations sur les drogues et les activités criminelles par l’intermédiaire des agents de renseignement de terrain de l’ADSU et d’autres sources dans cette région;
  • l’utilisation d’équipement moderne et perfectionné pour les missions de surveillance et de reconnaissance;
  • Surveillance étroite des mouvements des trafiquants de drogue connus qui vivent dans les environs de Rajcoomar Lane.

« En plus de son rôle opérationnel, l’ADSU Education Cell organise régulièrement des sessions de sensibilisation dans les établissements d’enseignement, les clubs de jeunes et d’autres lieux afin de sensibiliser aux effets néfastes des drogues et aux implications juridiques qui peuvent survenir.», a déclaré le Premier ministre.

« L’ADSU travaille en étroite collaboration avec l’Unité de prévention du crime de la police et le poste de police de Quatre Bornes pour renforcer son partenariat avec les habitants de la région, y compris Rajcoomar Lane, traiter plus efficacement les préoccupations de la collectivité, comme les drogues et d’autres activités illicites.», a souligné Pravind Jugnauth.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: