Réforme électorale : une meilleure représentation des femmes à l’Assemblée nationale

Le gouvernement poursuivra son initiative visant à apporter une réforme électorale qui garantira la stabilité politique et sociale et une plus grande participation des femmes à la vie politique du pays. Cette déclaration a été faite hier par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, à l’Assemblée nationale.

« La réforme électorale, y compris une meilleure représentation des femmes à l’Assemblée nationale, fait partie de l’agenda politique de tous les gouvernements depuis environ 25 ans », a rappelé Pravind Jugnauth.

Le Premier ministre a également fait remarquer que, depuis la publication du rapport Sachs en 2002, plusieurs autres rapports sur la réforme électorale rédigés par des experts et des personnes bien informées ont été commandés et publiés, notamment : Select Committee Report of 2004; Carcassonne Report in 2011; Rapport de Sithanen en 2012; Document de consultation sur la réforme électorale, en mars 2014; Propositions de réforme électorale du Parti travailliste de Maurice et du MMM, publiées en septembre 2014.

En outre, Pravind Jugnauth a indiqué que la Constitution (Amendment) Bill avait été déposé en décembre 2018, après de longues consultations. « Le projet de loi intégrait les propositions de réforme électorale du gouvernement, y compris une meilleure représentation des sexes et offrait également la première occasion d’aborder cette question de manière décisive et efficace et de promouvoir la participation active des femmes à la vie publique », a déclaré le chef du gouvernement. « Cependant, le projet de loi, malheureusement, n’a pas obtenu un consensus pour obtenir la majorité requise et ne pouvait donc pas être mis aux voix », a ajouté le Premier ministre.

De plus, Pravind Jugnauth a indiqué que : en 2015, la Local Government Act a été modifiée pour prévoir que chaque groupe présentant plus de deux candidats à une élection du Conseil municipal afin de s’assurer qu’au plus les deux tiers des candidats du groupe à l’élection à ce Conseil sont du même sexe. « À la suite de cette modification, le nombre de candidates a considérablement augmenté, passant de 98 pour les élections municipales de 2012 à 166 pour les élections de 2015 », a souligné le chef du gouvernement.

« En outre, en décembre 2016, le Rodrigues Regional Assembly Act a été modifiée pour, entre autres, accroître la participation des femmes à la vie politique de l’île », a déclaré Pravind Jugnauth. « Parallèlement, la Constitution a également été amendée afin de prévoir une représentation adéquate de chaque sexe à l’Assemblée régionale de Rodrigues », a souligné le Premier ministre.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: