Alan Ganoo : « L’équipe du Metro Express effectue une patrouille hebdomadaire de qualité et de sécurité »

L’équipe du projet Metro Express effectue chaque semaine une patrouille de qualité et de sécurité pour assurer la sécurité des travaux entrepris ainsi que la sécurité du public. Un examen des mesures de sécurité et d’autres questions connexes est également discuté lors des réunions hebdomadaires du Conseil municipal de Quatre Bornes.

Le ministre des Transports terrestres et du Train léger sur rail, Alan Ganoo, a fait cette déclaration hier à l’Assemblée nationale, en réponse à une question parlementaire. Il a souligné qu’avant la fermeture de la promenade Gerard Bruneau, un exercice de relations publiques avait été mené pour informer les habitants que la zone allait devenir un chantier où l’accès public ne serait pas autorisé.

Alan Ganoo a souligné que depuis le début des travaux, des barricades et des clôtures ont été installées sur le site pour empêcher les piétons d’y pénétrer. Des panneaux ont également été installés aux endroits appropriés pour guider le public. « De plus, le conseil municipal de Quatre Bornes a installé trois lumières à led sur l’avenue Charles Lees au cours du mois de juillet 2020 afin de réduire les points sombres le long de la route.», a déclaré le ministre.

Par ailleurs, il a souligné que dans un proche avenir et une fois les travaux du Metro Express terminés, les piétons pourront utiliser un nouveau sentier de deux mètres de large sur le côté droit du couloir du métro. Selon lui, ce nouveau sentier permettra aux piétons de se déplacer de façon sécuritaire et pratique de l’avenue Remy Ollier jusqu’au chemin Boundary.

En ce qui concerne les mesures correctives envisagées, Alan Ganoo a déclaré que le Conseil municipal de Quatre Bornes a informé qu’un réseau de drainage adéquat est disponible le long de la rue Charles Lees, qui est relié au réseau de drainage le long du chemin Boundary.

« Le Conseil municipal de Quatre Bornes veille à ce que les drains soient maintenus propres et propres en tout temps, et de nouveaux drains ont été construits le long du couloir du métro lui-même afin de s’assurer que l’eau de drainage provenant du couloir du métro n’affecte pas la route et ses environs.», a dit Alan Ganoo.

« Les travaux de métro n’ont pas eu d’impact sur le réseau de drainage existant sur la rue Charles Lees », a ajouté le ministre.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: