Journée internationale de la protection de la couche d’ozone : un atelier de travail organisé les acteurs des secteurs public et privé

Un atelier de travail, réunissant tous les acteurs des secteurs public et privé, concernés par la mise en œuvre du Protocole de Montréal de la Convention de Vienne pour la protection de la couche d’ozone, a été lancé hier à Ebène.

Cet événement fait partie d’une série d’activités organisées pour marquer la Journée internationale pour la protection de la couche d’ozone, observée chaque année le 16 septembre. Le thème retenu est «L’ozone pour la vie». 

Dans son discours, le ministre de l’Environnement, de la Gestion des Déchets solides et du Changement climatique, Kavi Ramano, a déclaré que l’année 2020 célèbre les 35 ans de la Convention de Vienne et les 35 ans de protection de la couche d’ozone au niveau mondial. « Le thème retenu pour l’année 2020 encourage chacun à réfléchir à l’importance de l’ozone pour la vie sur terre, ainsi qu’à la nécessité de continuer à protéger la couche d’ozone pour les générations futures.», a dit le ministre.

Il a rappelé que depuis l’adhésion de Maurice au Protocole de Montréal en 1992, le pays joue un rôle très actif dans la lutte contre l’utilisation de substances qui appauvrissent la couche d’ozone. Kavi Ramano a fait ressortir que le Protocole de Montréal a aidé à l’élimination progressive de 99 % des produits chimiques appauvrissant la couche d’ozone et à la récupération de l’ozone stratosphérique.

« L’amendement de Kigali, qui est entré en vigueur le 1e janvier 2019, permettra de réduire la production et la consommation d’hydrofluorocarbures (HFC) de plus de 80 % au cours des 30 prochaines années, évitant jusqu’à 0,4°C de réchauffement climatique d’ici la fin de ce siècle », a ajouté Kavi Ramano. En outre, le ministre a souligné que cet amendement aidera le pays à entreprendre la préparation d’une stratégie et la formulation d’une feuille de route pour réduire l’importation et la consommation de HFC à partir de 2024. 

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: