Marée noire : La Japan Disaster Relief Team et la Mitsui O.S.K Lines Ltd remettent des équipements au gouvernement

La cérémonie de remise des équipements par la Japan Disaster Relief Team et la Mitsui O.S.K Lines Ltd au gouvernement mauricien s’est tenue, hier, jeudi 10 septembre au Blue Bay Marine Park, dans le cadre des exercices de nettoyage suite à la marée noire provoquée par l’échouement du vraquier MV Wakashio au large de Pointe d’Esny.

Le ministre l’Environnement, de la Gestion des Déchets solides et du Changement climatique, Kavi Ramano, et l’ambassadeur du Japon à Maurice, M. Yoshiharu Kato, étaient présents.

Lors de son discours, Kavi Ramano a d’emblée exprimé sa gratitude au gouvernement japonais pour sa coopération dans divers secteurs tels que l’environnement et le changement climatique. Le ministre a souligné que le Japon a été le premier pays à répondre aux appels de Maurice, en terme d’équipements et de soutien technique, lors de l’urgence environnementale provoquée par la marée noire.

Parlant des trois groupes d’experts japonais qui sont à Maurice depuis le 11 août, Kavi Ramano a indiqué que le premier noyau de six experts des garde-côtes nationaux japonais avait aidé la Special Mobile Force et la National Coast Guard pour le déploiement des ressources en mer et sur terre. La deuxième équipe de sept experts, a-t-il fait ressortir, est issue de la Japan Disaster Relief Team et le troisième groupe de six experts, composé de spécialistes en écologie de mangroves et de récifs coralliens, participera à l’exercice de nettoyage. « En outre, quelque 18 experts de la société Mitsui O.S.K Lines Ltd ont apporté leur aide pendant la crise », a ajouté le ministre.

Par ailleurs, le ministre Ramano a remercié d’autres pays amis tels que la France, l’Inde et le Royaume-Uni, ainsi que les Nations unies, qui ont réagi rapidement aux requêtes d’assistance de Maurice.

Pour sa part, l’ambassadeur Kato a salué les efforts déployés par le gouvernement et la population de Maurice pour atténuer les effets de la marée noire sur l’environnement. Il a réaffirmé le concours et l’engagement du Japon dans les activités de dépollution.

Revenant sur la présence des équipes japonaises à Maurice, M. Kato a précisé qu’elles s’attelleront à l’enlèvement des hydrocarbures et à l’évaluation des dommages environnementaux subis par les mangroves et les coraux. Il a souligné qu’un appui sera fourni rapidement dans les domaines qui nécessitent une attention particulière, notamment en ce qui concerne la restauration de l’écosystème, le renforcement de la sécurité maritime, la revitalisation des communautés locales de pêcheurs, et la conservation des forêts de mangroves.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: