CIDP, Acteur clé d’une industrie à fort potentiel de croissance

Le Management Team de CIDP (De g à dr.) : Rajini Naidoo-Cartier – Group Quality, Health, Safety & Environment Manager & Date Protection Officer, Véronique Newton – Head of Research and Innovation, Reshma Ramracheya – Head of Pharmaceutical Operations, Claire Blazy-Jauzac – CEO de CIDP, Sabrina Sonea – Group HR Manager & Executive Assistant, Vandana Mungroo – Head of Global Operations, Florence Fournier – Business Strategic Manager & Financial Controller, Karine Baudot – Head of volunteers recruitment & Romain Giraud – Group Finance & Administration Manager.

De l’identification des principes actifs aux recherches cliniques, le Centre International de Développement Pharmaceutique (CIDP) propose une variété de produits et services dans les domaines pharmaceutiques et cosmétiques. Créé en 2004, il est devenu un acteur incontournable d’un secteur appelé à prendre une place plus importante dans l’économie locale au cours des années à venir. Grâce à son expertise, reconnue à travers le monde, et des équipements de high-tech dont il est le seul à disposer dans la région, le centre entame en effet une nouvelle phase de son développement. Afin de mieux faire connaître les activités et le savoir-faire, une visite des locaux du CIDP, situés au Biopark Mauritius à Phoenix, a été organisée à l’intention des médias ce mercredi 12 août 2020.

« Depuis notre création, nous n’avons cessé d’innover pour créer des produits et services qui sont uniques non seulement à Maurice mais aussi dans la région. Grâce à nos investissements conséquents au fil des ans, nous disposons aujourd’hui des compétences et des laboratoires capables de tester les matières premières et les principes actifs utilisés par l’industrie pharmaceutique et cosmétique. Cette expertise est d’ailleurs recherchée par de nombreux leaders mondiaux dans ces secteurs, tels que l’Oréal, NIVEA, Bioderma ou encore Novartis et Unilever, qui figurent parmi nos clients. Notre potentiel de croissance est immense mais il est essentiel que les autorités prennent les mesures nécessaires pour faire un audit complet des laboratoires et réévaluent le cadre légal existant », a expliqué Claire Blazy, Chief Executive Officer (CEO) du CIDP. « Depuis sa création, l’entreprise s’est considérablement développée grâce notamment au soutien du Groupe IBL, notre actionnaire majoritaire. Aujourd’hui, le centre est solidement ancré à Maurice et compte s’appuyer sur cet atout pour rayonner à travers le monde ».

Pionnier dans le domaine de la recherche et du développement cosmétique et pharmaceutique à Maurice, le CIDP offre une large palette de services. À travers son pôle R&D, le CIDP explore et valorise les ingrédients actifs issus de la biodiversité de la région océan Indien. Pour ce faire, le centre s’appuie sur ses deux laboratoires spécialisés dans l’extraction des principes actifs et de biologie cellulaire. Le centre propose également à l’industrie pharmaceutique et cosmétique des tests précliniques in vitro et ex vivo sur des ingrédients et des produits finis. L’objectif est de tester l’efficacité et la tolérance des produits.

Les équipes de CIDP Clinical Research proposent, pour leur part, un ensemble de services nécessaires à la réalisation d’essais cliniques. Avec des professionnels formés, le pôle Biostats & Data offre des solutions pointues en matière d’analyse statistique des données, mais également de validation et de codage médical. Finalement, le pôle Regulatory Affairs propose des services relatifs aux conseils réglementaires, ainsi que la préparation et la soumission de dossiers aux instances nationales. En sus de ces services aux entreprises, le CIDP propose une gamme de traitements par laser esthétique destinés aux particuliers.

Fort de son succès à Maurice, le centre s’est considérablement développé, passant du statut de PME à celui d’organisation mondiale de recherche sous contrat (ORC). Il s’est ainsi implanté stratégiquement en Inde, au Brésil, en Roumanie et à Singapour. L’ouverture d’une cinquième filiale est prévue en Chine d’ici l’année prochaine. Cette visite a aussi été l’occasion pour le CIDP de mettre en lumière le rôle important que jouent les volontaires dans la recherche clinique. « Leur contribution est souvent mal comprise, voire méconnu, alors même qu’elle est essentielle. Depuis 2004, plus de 8 500 études ont été menées pour plus de 70 clients. Plus de 40 000 volontaires ont participé à ces tests dans nos différents centres de recherches à travers le monde. Pour ces derniers, cela représente une opportunité de bénéficier de nouveaux traitements innovants dans les meilleures conditions de sécurité », a conclu Claire Blazy.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: