Morganic.mu se met aux couleurs LOKAL !

La hausse des ventes de morganic.mu durant le confinement, peut-elle être perçue comme signe de conscientisation des Mauriciens relatif aux avantages de produits plus sains et locaux ?

Plus qu’une simple boutique en ligne, Morganic.mu est un E-commerce spécialisée en produits respectueux de l’environnement, ayant pour but de rassembler sur une plateforme conviviale, des fournisseurs conscients et partageant la même valeur : celle de produire le plus sainement possible de façon responsable pour notre société, notre environnement et une Ile Maurice plus saine.

Aujourd’hui, quiconque s’intéressant au contenu de son assiette et à son impact écologique sait combien il est primordial de privilégier une alimentation saine, locale et saisonnière qui limitera notre empreinte écologique et nous permettra de nous nourrir de manière plus éthique. La même chose s’applique concernant les produits que nous appliquons sur notre peau et ceux que nous respirons en nettoyant notre maison.

Morganic.mu propose une sélection de plusieurs types de produits organiques ou « environmental friendly » sur les catégories suivantes: nourriture et boissons, soins corporels et hygiène beauté, produits de nettoyage non toxiques entre autres produits certifiés internationalement préalablement triés pour vous. A interface convivial, les commandes se font en quelques « clicks », vous payez en ligne et vous êtes livrés à domicile en 48 heures.

Ce mois-ci, Morganic.mu a élargi sa gamme à la vente de produits locaux. « Morganic c’est Mauricien ou Organique. Conscient des obstacles auxquelles plusieurs compagnies locales font faces, nous nous sommes associés à certaines PME respectant l’environnement et produisant des produits durables et/ou recyclables », explique Valérie Kerambrun, directrice marketing. Ainsi, la gamme de produits s’est élargie pour le plus grand plaisir des tous petits et parmi les derniers entrants, vous pouvez découvrir Zoozi, Kreol Republic et Atelier Lilou.

Conscient qu’il ne s’adresse encore qu’à une niche de la population, Jean-Michel Nairac, fondateur de Morganic.mu, constate l’engouement croissant d’une clientèle qui continue à s’élargir pour ce genre de produits, et exprime son optimiste concernant des prix qui « ne peuvent que baisser » à l’avenir. L’agriculture biologique coute plus chère que l’agriculture traditionnelle car le niveau de la production est inférieur et requiert une main-d’oeuvre plus importante sans oublier la certification, qui est aussi un processus dont le coût est élevé.

« Cependant, dès que Maurice mettra en place son laboratoire de certification destiné aux produits bio et connaîtra une croissance dans le nombre de fournisseurs en produits biologiques, les prix vont automatiquement baisser rendant les produits plus abordables », explique le fondateur de Morganic.mu.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: