Ecoles ZEP : Lancement du projet de repas chauds à l’école primaire de Bois-des-Amourettes

Le projet repas chauds, qui vise à offrir aux élèves des écoles primaires un repas chaud gratuit dans le but d’alléger la charge financière, d’améliorer les résultats scolaires et la santé des enfants, a été lancé ce mardi 14 janvier à l’école primaire de Bois-des-Amourettes par la Première ministre par intérim et ministre de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur, des Sciences et de la Technologie, Leela Devi Dookun-Luchoomun.

Dans son allocution, Leela Devi Dookun-Luchoomun a souligné que l’école primaire du Bois-des-Amourettes était le premier choix pour la mise en œuvre du projet, car l’établissement fournit l’infrastructure nécessaire à ce projet. Elle ajoute que le repas chaud sera reproduit dans d’autres écoles du gouvernement avec l’école primaire de Pointe-aux-Piments, qui bénéficiera bientôt du projet et sera finalement prolongé dans d’autres écoles du ZEP.

Quelque 285 élèves sont concernés par le projet de repas chauds à l’école primaire de Bois-des-Amourettes, a ajouté Leela Devi Dookun-Luchoomun.

Pour sa part, Menon Munien, le Directeur des Ecoles ZEP, a souligné que le menu des repas chauds a été préparé pendant 15 jours et approuvé par le ministère de la Santé et du Bien-être. Il a ajouté que le «food supplier» prépare les aliments à distribuer sur place.

« Le changement majeur par rapport au passé est que le ‘food caterer’ ait préalablement une analyse des risques et un point de contrôle critique (HACCP) », a souligné Menon Munien. Le système de certification, qui, dans le jargon de la restauration, garantit la qualité au niveau de la production, du transport et du service.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: