National Cooperative College : Promouvoir l’innovation dans le secteur coopératif

Un atelier intitulé « Infusing innovation in the cooperative sector », visant à promouvoir les compétences et le savoir-faire novateurs, ainsi que les stratégies technologiques pour les sociétés coopératives, a été lancé jeudi 5 décembre, par le ministre du Développement industriel, PME et coopératives, Sunil Bholah, au National Cooperative College, Bois Marchand Road, à Terre Rouge.

L’événement, une initiative du National Cooperative College, a ciblé une centaine de participants des sociétés coopératives pour leur permettre d’apprendre, adopter et s’adapter aux techniques nouvelles et novatrices afin de suivre le rythme des dernières innovations et des progrès technologiques, ainsi que l’environnement de travail de plus en plus difficile. Les personnes ressources étaient des représentants de l’Université de Maurice, du Mauritius Research and Innovation Council et de la Food and Agricultural Research and Extension Institute.

Dans son discours d’ouverture, Sunil Bholah a déclaré que le gouvernement souhaite soutenir l’innovation pour le secteur coopératif car ce secteur joue un rôle très critique dans le développement socio-économique du pays par la création de richesses, l’emploi, la réduction de la pauvreté et la fourniture de biens et de services de qualité.

« L’innovation est étroitement associée au changement, qui est la clé du succès pour toute organisation. La survie des coopératives dépend de leur capacité à innover et à créer de la valeur, et l’innovation continue est vitale pour la compétitivité et la viabilité à long terme des coopératives », a ajouté le ministre.

Sunil Bholah a également souligné les principales contraintes auxquelles sont confrontées les coopératives pour soutenir la concurrence et l’innovation, notamment le manque de financement, l’accès restreint au marché, le manque de main-d’œuvre et de main-d’œuvre qualifiée et le manque de ressources technologiques. Il a rappelé que l’échange de connaissances, de compétences, de créativité et d’expertise est essentiel pour stimuler le secteur coopératif à Maurice.

Plusieurs programmes mis en œuvre par le gouvernement au profit des sociétés coopératives, à savoir le projet d’enregistrement électronique, le programme d’énergie verte, le projet de bio-agriculture, le projet de pisciculture ornementale, entre autres, ont également été énumérés par Sunil Bholah.

En ce qui concerne la participation des femmes, il a félicité les femmes entrepreneures d’avoir rejoint le secteur coopératif et a encouragé un plus grand nombre de femmes à s’engager dans des coopératives, contribuant ainsi à l’émancipation des femmes et à l’économie. Le ministre a également appelé les jeunes à se joindre au secteur coopératif afin de devenir indépendants, autonomes et autosuffisants.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: