Dr Renganaden Padayachy : « Maurice deviendra l’une des rares économies qui ont réussi à sortir du piège des revenus moyens »

« D’ici la fin de cette année, l’île Maurice deviendra l’une des rares économies qui ont réussi à sortir du piège des revenus moyens. Le but est maintenant de maintenir et même de dépasser de manière significative le niveau de référence de 12 376 USD et de veiller à ce que la croissance que nous avons imprégnée de manière équitable à tous les membres de notre société », a déclaré le ministre des Finances et du Développement, Dr Renganaden Padayachy, hier, jeudi 28 novembre, à l’hôtel Le Labourdonnais Waterfront, à Port Louis.

Le ministre a pris la parole lors d’un cocktail organisé par l’Economic Development Board (EDB) pour souligner la performance exceptionnelle de l’île Maurice dans le dernier rapport Ease of Doing Business Report 2020. Dr Renganaden Padayachy a félicité l’EDB et toutes les parties prenantes qui ont travaillé ensemble pour rendre cette performance possible et a annoncé que le prochain objectif est d’entrer dans le Top 10 des économies et de cimenter notre place dans cette pays.

Il est rappelé que l’île Maurice a été classée 13e sur 190 pays évalués selon la dernière édition du Ease of Doing Business Report publiée en octobre par la Banque mondiale. Il s’agit du meilleur classement pour l’île Maurice depuis la publication du rapport en 2007. Maurice a également consolidé sa position de leader sur le continent africain comme le meilleur endroit pour faire des affaires.

Dans son allocution, le Dr Renganaden Padayachy a parlé de l’adoption d’une nouvelle stratégie d’investissement. « L’investissement, en particulier l’investissement direct étranger, est une condition sine qua non de notre quête de croissance pour répondre aux aspirations du programme de développement de l’île Maurice », a indiqué le ministre des Finances.

Selon lui, il est nécessaire d’œuvrer à la diversification des flux entrants dans des secteurs plus innovants et plus productifs. Le Ministre a souligné qu’une approche à volets multiples pour une nouvelle stratégie d’investissement sera désormais axée sur : prioriser l’investissement dans les secteurs nouveaux et émergents tels que la fabrication de haute technologie, les dispositifs médicaux, les produits pharmaceutiques, la biotechnologie, les TIC, l’agriculture intelligente, l’hôtellerie et l’économie des océans. L’accent sera également mis sur l’amélioration de la capacité de production et de l’efficacité par la rationalisation des processus afin de créer un environnement commercial encore plus propice; élargir l’espace économique en développant des relations bilatérales avec les marchés développés et émergents afin d’accroître la demande captive pour les entreprises.

Le ministre a également assuré que le gouvernement s’efforcera de garantir que la redistribution des revenus de la croissance du PIB soit rendue plus équitable, et qu’elle s’appuiera sur ce qui a été fait pour améliorer la qualité de vie à Maurice. « Le Negative Income Tax , le salaire minimum et l’augmentation des pensions ont contribué à cette amélioration de l’aide sociale pour ceux qui se situent au bas de l’échelle des revenus », a ajouté Dr Renganaden Padayachy

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: