Le Bagatelle Water Treatment Plant inauguré

Le Bagatelle Water Treatment Plant, qui devrait produire 57 000 m3/jour et fournir de l’eau potable à quelque 60 000 foyers dans les Plaine Wilhems et de Port-Louis, a été lancée jeudi 12 septembre, par le ministre de l’Énergie et des Services publics, Ivan Collendavelloo.

Les régions concernées par l’usine de traitement sont les suivantes : Quatre Bornes, Belle Rose, Ollier, Roche Brunes, Stanley, Mont Roches, Rose Hill, Beau Bassin, Coromandel, Belle Etoile, Camp Levieux, Cretin, Pailles, Guibies, et Camp Chapelon.

Dans une déclaration à la presse, Ivan Collendavelloo a déclaré qu’à la fin de l’achèvement de l’usine de traitement d’ici la fin d’octobre 2019, d’autres régions seront également desservies. L’usine de traitement de La Marie exporte 23 000 m3 d’eau par jour vers les régions du Plaine Wilhems et une fois l’usine de traitement de Bagatelle terminée, 10 000 m3/jour des 23 000 m3/jour seront distribués aux régions du Sud-Ouest notamment Tamarin, La Gaulette, Roche Noires, Cotteau Raffin, Le Morne et les zones adjacentes.

Ivan Collendavelloo a souligné que le Bagatelle Dam soulagera les souffrances des habitants de Rose Hill, Beau Bassin et Pailles lorsqu’il sera pleinement opérationnel, ajoutant que 20,000 m3 d’eau seront libérés graduellement dans les régions jusqu’à ce que l’eau soit distribuée 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Il a également rappelé que la mise en service des 30 km de remplacement des conduites d’eau qui ont débuté à Rose Hill-Beau Bassin coïncidera avec l’achèvement de la station de traitement d’eau de Bagatelle qui fournira de l’eau 24/7 avec une pression d’eau normale. Le principal objectif du Bagatelle Dam est d’assurer la sécurité, le traitement et la distribution de l’eau potable.

Le contrat de construction de la station de traitement de l’eau a été attribué le 10 novembre 2016. La conception, la construction, les essais et la mise en service ont commencé le 2 février 2017. Selon l’entrepreneur chinois JV HWPC/First Bureau/HUPD, la période de notification des défauts est de 18 mois. Une formation sur l’exploitation et l’entretien sera donnée au personnel de la Central Water Authority (CWA) pour une période de 12 mois.

Le projet comprend la construction d’un réservoir de contact à ozonation, d’un mélangeur flash, de flotteurs, de nouveaux filtres à sable à gravité rapide, d’un réservoir de contact au chlore et d’un réservoir d’eau propre. Pour la première fois à l’île Maurice, des techniques d’ozonation et de distribution du débit seront mises en œuvre pour éliminer les algues dans l’eau du Dam.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: