Usine de sucre Mon Loisir : 109 bénéficiaires obtiennent chacun un lopin de terre à La Clemence

« La paix et la stabilité qui règnent dans notre société multiculturelle sont une fierté pour notre pays et ont été saluées par des personnalités étrangères éminentes qui ont visité le pays, y compris Sa Sainteté le pape François. Le Gouvernement continuera d’intensifier ses efforts pour consolider notre unité et notre fraternité, tout en veillant au bien-être de la population et en promouvant le développement et le progrès à travers le pays ». C’est l’essentiel du message du Premier ministre, Pravind Jugnauth, hier jeudi 12 septembre, lors de la cérémonie de remise des titres aux bénéficiaires du site de La Clémence, tenue au Farmers Service Centre à Rivière du Rempart.

Quelque 109 bénéficiaires, anciens employés de l’usine de sucre Mon Loisir qui a été fermé en 2013, ont reçu chacun un titre de propriété pour une parcelle de terrain à La Clemence, en vertu du Voluntary Retirement Scheme (VRS).

Pravind Jugnauth a insisté sur les défis intimidants et les conditions défavorables que le secteur de la canne à sucre a été confronté au cours des années et a rappelé que l’une des principales mesures prises par le gouvernement est la Voluntary Retirement Scheme (VRS) qui a considérablement permis au secteur de continuer à fonctionner et de rester viable, et cet effort s’est avéré fructueux tant pour les travailleurs que pour les entrepreneurs.

Selon le Premier ministre, il est impératif de stimuler et de susciter un nouveau dynamisme dans l’industrie de la canne à sucre, ce qui nécessite une réforme, afin que le secteur devienne plus efficace et rentable. Il a souligné que le programme de réforme en cours vise essentiellement à renforcer la résilience à long terme de l’industrie, tout en tenant compte du bien-être de tous ceux qui participent à l’industrie de la canne à sucre afin qu’ils en bénéficient tous également. Sur ce point, il a réitéré son soutien aux petits producteurs de canne à sucre et rappelé que les installations nécessaires et les mesures favorables sont fournies, afin qu’ils puissent maintenir leurs activités.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: