SheTrades Outlook : améliorer la participation des femmes mauriciennes au commerce international

Un atelier d’une demi-journée portant sur les façons dont Shetrades Outlook peut être utilisé comme un outil stratégique novateur pour aider les parties prenantes à évaluer, surveiller et améliorer la participation des femmes au commerce international, a ouvert ce jeudi 12 septembre à l’hôtel Palms à Quatre Bornes.

Cet atelier, organisé conjointement par le ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international avec le Centre du commerce international (ITC), vise à fournir une plate-forme permettant aux parties prenantes de discuter des cadres politiques nationaux sur les femmes dans le commerce et des domaines potentiels de réforme des politiques à l’île Maurice. Environ 25 participants d’organismes publics et parapublics y participent. Les personnes ressources, à savoir M.Mimouni et Mme J. Salgeruo Huaman, sont de l’ITC.

Dans son allocution, la Principal Trade Policy Analyst of the International Trade Division du ministère, Soraya Ramjanally, a souligné que l’atelier permettra aux participants de partager leurs points de vue sur les politiques et les programmes à inclure dans les SheTrades Outlook. « Cet outil a été mis en œuvre dans des pays comme le Ghana et le Bangladesh afin de promouvoir les meilleures pratiques en matière de commerce international », a-t-elle souligné.

Pour sa part, M.Mimouni a parlé de l’objectif clé des Shetrades Outlook qui, selon lui, est de soutenir l’élaboration de politiques fondées sur des données probantes en cartographiant l’écosystème et en identifiant les écarts entre les engagements et les réalisations et les mesures politiques à fort impact. En outre, il a élaboré les sept actions mondiales de l’ITC Shetrades visant à promouvoir l’autonomisation économique des femmes ainsi qu’à favoriser le développement inclusif et durable des petites et moyennes entreprises.

Les sept actions mondiales consistent à défendre des données de qualité, à adopter des politiques équitables, à obtenir des contrats gouvernementaux, à conclure des ententes commerciales, à permettre l’accès aux marchés, à débloquer des services financiers et à accorder des droits de propriété.

Les ITC’s SheTrades travaillent avec divers partenaires, notamment des institutions de soutien au commerce, des coopératives et des entreprises du secteur privé. Les partenaires apportent leur expertise pour accroître l’impact et l’échelle. Il renforce également les capacités des institutions locales et des organisations de promotion du commerce, et intègre les priorités gouvernementales pour assurer la durabilité à long terme du soutien de l’ITC.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: