Maurice devient le 23e État membre de l’Africa Finance Corporation

La République de Maurice est devenue le 23e État membre de l’Africa Finance Corporation (« AFC » ou « le Groupe »), le principal fournisseur de solutions d’infrastructure de qualité en Afrique.

Maurice n’a cessé d’enregistrer des progrès économiques impressionnants à tous les niveaux, notamment en multipliant par près de cinq son PIB par habitant au cours des 30 dernières années. Maurice est par ailleurs constamment l’un des pays africains les mieux classés dans l’indice de développement humain de l’ONU.

Alors que le pays s’efforce de passer du statut de pays à revenu intermédiaire à celui de pays à revenu élevé, sa stratégie, intitulée « Réaliser le deuxième miracle économique », met fortement l’accent sur les investissements dans les infrastructures, en s’attachant particulièrement à trois des secteurs de l’AFC en termes d’investissement : l’énergie, les transports et la logistique.

Suite à l’adhésion de Maurice à l’AFC le 21 août 2019, le Groupe va par conséquent attirer l’attention des autorités mauriciennes et du secteur privé sur la meilleure façon de contribuer au développement de l’infrastructure du pays, en tirant parti de l’approche primée de l’AFC pour réaliser des projets d’infrastructure durables et de grande qualité.

Le Mauritius Africa Fund (MAF), SBM Group et l’AFC discutent actuellement de la création d’un fonds pour l’infrastructure et l’industrialisation destiné à l’Afrique (le Fonds). Initiative mauricienne, le Fonds s’attèlera à collaborer et à mobiliser des fonds auprès d’investisseurs institutionnels stratégiques en vue d’investir dans des projets d’infrastructure essentiels et de faciliter l’établissement de zones économiques spéciales sur tout le continent africain.

Samaila Zubairu, président-directeur général de l’AFC, a commenté au sujet de l’annonce :

« Nous avons le plaisir d’accueillir la République de Maurice à titre d’État membre de l’AFC. Elle s’est engagée à l’égard de l’encouragement de solutions dirigées par le secteur privé pour relever les défis du développement. Elle offre donc une excellente occasion de partenariat pour le mandat de l’AFC qui vise à développer et financer les infrastructures, les ressources naturelles et les actifs industriels dans le but d’améliorer la productivité et la croissance économique des États africains. Nous avons hâte de contribuer de manière significative à la croissance de Maurice ».

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: