L’URA accueille l’assemblée annuelle de RERA

Photo illustration.

L’Utility Regulatory Authority (URA) a exprimé sa joie d’accueillir l’assemblée annuelle du Regional Energy Regulators Association of Southern Africa (RERA), du 26 au 30 août et du 23 au 27 septembre 2019.

La cérémonie officielle a eu lieu mercredi 28 août, à l’hôtel Holiday Inn, à Plaine-Magnien.

Grâce à ces réunions, l’URA aura l’occasion et le privilège d’être évaluée et formée par une douzaine de régulateurs du secteur de l’énergie, qui sont des pays membres de RERA. Les différents rassemblements faciliteront le partenariat régional entre le personnel de l’URA et leurs homologues africains. Les réunions faciliteront aussi les futures collaborations ainsi que le partage d’information sur les nouveaux enjeux dans le secteur de l’énergie. Les plans d’actions conçus par les sept Sub Committees seront validés par les trois Portfolio Committees, qui guideront l’URA dans le futur.

Dans son allocution, le Président du Board, Philip Ah-Chuen a expliqué que « la tenue des réunions de RERA arrive au bon moment dans la mesure que l’URA est dans sa période de démarrage. Elle met en place les instruments réglementaires nécessaires qui aboutiront à une mise en œuvre harmonieuse de son mandat de régulateur ».

RERA a été créé par la Southern African Development Community (SADC) en 2002, avec pour objectif d’être un facilitateur pour l’harmonisation des politiques de réglementation, des lois et des pratiques parmi les régulateurs de la SADC. L’Association offre aussi une plateforme pour promouvoir le renforcement des capacités, faciliter l’échange d’information et améliorer la coopération entre les régulateurs de l’énergie dans la région de la SADC. Les pays membres qui participent aux rassemblements sont : l’Angola, le Botswana, l’Eswatini, le Lesotho, le Malawi, le Mozambique, la Namibia, l’Afrique du Sud, la Tanzanie, la Zambie, le Zimbabwe et la République de Maurice.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: