Polytechnics Mauritius : Lancement du Bachelor of Nursing

Le Bachelor of Nursing (Top Up), qui vise à faire passer un diplôme à un diplôme reconnu à l’échelle internationale, a été lancé le 4 juillet 2019 par le ministre de l’Éducation et des Ressources humaines, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Leela Devi Dookun-Luchoomun, au Polytechnics Mauritius, Pamplemousses. L’initiative est le fruit d’une collaboration entre Polytechnics Mauritius et La Trobe University de l’Australie.

Dans son allocution, Leela Devi Dookun-Luchoomun a rappelé que la National Diploma in Nursing, lancé en 2018, compte actuellement cinq batch d’environ 300 nursing students. Pour la minsitre, Polytechnics Mauritius franchit une autre étape dans l’élévation de l’éducation infirmière à l’île Maurice avec le lancement du Bachelor of Nursing. Elle a souligné que le renforcement de la population dans des domaines spécifiques de besoins tels que les soins infirmiers, l’élévation du niveau et de la qualité de l’éducation et de la formation, et la mise en place de multiples filières d’enseignement supérieur incarnent le principe directeur de la détermination du gouvernement à créer Polytechnics Mauritius.

« Le gouvernement investit massivement dans le secteur de la santé afin de créer un environnement qui permet aux médecins de fournir des soins complets aux personnes, aux familles et aux collectivités dans une gamme de contextes appropriés », a-t-elle dit. Elle a également souligné le besoin de cheminements vers l’enseignement supérieur qui faciliteront le perfectionnement des professionnels de la santé pour progresser dans leur carrière.

Leela Devi Dookun-Luchoomun a ajouté qu’en plus d’un bon système d’éducation et de formation, il est tout aussi important de renforcer la confiance des infirmières dans le développement de compétences supplémentaires, adopter de nouvelles façons de travailler et déployer des méthodes novatrices de prestation de services.

Parlant du système d’éducation, elle a mis en garde contre le fait qu’il ne devrait pas être considéré comme un exercice à cocher, mais plutôt comme une façon de transmettre des aptitudes et des compétences adaptées à l’objectif. Nous devons faire preuve d’innovation en maximisant le potentiel de la population active pour répondre aux besoins de la population et offrir des choix quant au moment et à l’endroit où les gens peuvent accéder à la qualité des soins de santé dont ils ont besoin, a-t-elle ajouté.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: