Budget 2019-2020 : Innovation, productivité et compétences pour renforcer les piliers de la croissance économique

L’un des principaux moyens d’assurer un avenir meilleur à la nation consiste à renforcer les piliers de la croissance économique qui comprennent le développement du Innovation Eco-System qui stimule la productivité en maximisant les compétences et les talents des jeunes et en stimulant l’investissement privé.

Le budget 2019-2020 reconnaît la nécessité pour l’île Maurice d’être parmi les leaders afin que le pays soit en mesure de suivre la course à l’innovation dans le paysage mondial, afin de connaître une croissance économique plus rapide. Par conséquent, un budget de Rs 100 millions, qui sera complété par d’autres ressources financières de la contribution du secteur privé et par un tirage au sort spécial de Loto, a été affecté au National Innovation and Research Fund, financé par le Mauritius Research and Innovation Council.

De plus, conformément à la stratégie de développement novatrice du gouvernement, le budget de 2019-2020 met l’accent sur la nécessité de doter les jeunes des compétences requises. À cette fin, un éventail de cours seront offerts dans des domaines comme l’IA et la robotique, et une vingtaine d’autres conférenciers internationaux seront embauchés dans le cadre du programme de recrutement de professeurs internationaux.

De plus, pour ouvrir davantage le pays aux compétences et à l’expertise étrangères, un « Post-Study Work Visa », le projet permettra aux étudiants étrangers de travailler pendant trois ans à l’île Maurice après avoir terminé leurs études de premier cycle dans des secteurs où les compétences sont rares, comme les TIC, les technologies financières, l’intelligence artificielle et la biotechnologie. Afin d’assurer l’inclusion de l’innovation dans la société, le gouvernement, en collaboration avec Mauritius Telecom, offrira à quelque 11 000 familles, qui figurent au Registre social de Maurice, un accès gratuit à Internet à large bande.

Le budget de 2019-2020 prévoit une autre mesure gouvernementale pour stimuler la productivité en maximisant les compétences et les talents des jeunes grâce à la prestation de formation pertinente pour le marché du travail. À cette fin, une National Skills Matching Platform sera créée pour évaluer les besoins de formation des candidats à l’emploi et les orienter vers le programme d’employabilité pertinent avec la garantie d’un emploi à la fin. et un « Espace des Métiers » pour les anciens du National Apprenticeship Programme sera mis en place. De plus, le nombre de métiers du National Apprenticeship Programme passera de 23 à 30.

De plus, afin de stimuler l’investissement privé, le budget de 2019-2020 prévoit l’élaboration d’un nouveau Business Facilitation Bill qui modifiera 26 lois. Ces modifications, entre autres, accéléreront le démarrage des entreprises, élimineront les licences et les permis inutiles, accéléreront le dédouanement au port et à l’aéroport; et s’aligner sur les pratiques exemplaires internationales en matière de protection des investisseurs minoritaires et de partage de l’information.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: