Red Bull Car Park Drift : Troisième titre d’affilée pour Shehzad Soorabally

Shehzad Soorabally et sa BMW E30 restent intouchables au Red Bull Car Park Drift (Mauritius) : le pilote a décroché son troisième titre d’affilée, sur la même voiture.

Le jeune pilote de la région de St Pierre a réalisé une performance de haut niveau lors de la compétition mauricienne de ce championnat, disputée de nuit le samedi 8 juin sur le circuit dessiné dans le parking du United Docks Business Centre à Port Louis. Ashraf Deenmahomed, deuxième (sur Toyota GT86) et Guy Marot, troisième (sur Nissan 350Z) complètent le podium.

Le prochain défi pour Shezhad Soorabally est la participation à la finale internationale du Red Bull Car Park Drift Series, le 1er septembre en Turquie, face aux pilotes de l’Algérie, l’Egypte, les Emirats Arabes Unis, la Géorgie, la Jordanie, le Koweït, le Liban, le Maroc, Oman, la Tunisie et la Turquie.

Dix-neuf pilotes étaient inscrits à cette sixième édition du Red Bull Car Park Drift (Mauritius). Une quinzaine s’est disputée la phase éliminatoire, qui permettait aux huit meilleurs de concourir pour être parmi les quatre participants qualifiés pour la finale. Les passages de la phase éliminatoire se sont faits sur une piste trempée par la pluie, ce qui a compliqué la maîtrise de trajectoires pour certaines pilotes et n’a pas permis le dégagement de fumée des pneus, qui fait partie du caractère spectaculaire de cette compétition. Heureusement, la piste a séché peu après et les pilotes ont pu s’exprimer pleinement au cours des deux passages suivants.

Le circuit comprenait plusieurs éléments très techniques, dont deux passages dans le « box » (espace fermé dans lequel l’avant de la voiture doit faire le tour d’un cône sans que le véhicule touche les barrières du « box) et une fin de circuit dans la « spirale » (tracé étroit en spirale et dans lequel sont placées des portières à toucher de l’arrière de la voiture).

Notés sur la précision du pilotage, le bruit du moteur, la fumée dégagée par les drifts et le look de leur voiture spécialement préparée, les meilleurs participants à cette édition 2019 du Red Bull Car Park Drift (Mauritius) ont assuré le spectacle. Shehzad Soorabally s’est toutefois démarqué dès la demi-finale, en exprimant ses talents de pilote de drift au volant d’une voiture puissante et bruyante.

Il était opposé en finale à Ashraf Deenmahomed, Guy Marot et Reetesh Newaj (sur BMW E36). Les erreurs de ses adversaires dans certaines parties techniques, en plus de son propre pilotage précis et spectaculaire, ont su faire la différence pour le « King of Drift » mauricien qui reçoit donc une troisième couronne. Avant lui, Emmanuel d’Hotman avait réalisé le même exploit, en remportant les éditions 2014, 2015 et 2016 du Red Bull car Park Drift (Mauritius).

« Je suis très heureux de remporter un troisième titre. J’avais énormément de stress car je défendais mon titre et c’était une pression supplémentaire, surtout que mes adversaires n’ont pas démérité. Je m’étais bien préparé et j’ai heureusement une très bonne équipe, menée par mon père, qui a préparé ma voiture. D’ailleurs, je remercie tous ceux qui m’ont soutenu, aussi bien les mécaniciens que ma famille. Et je ne peux oublier évidemment Red Bull, qui nous permet de participer à un tel événement à Maurice et au niveau international chaque année, ainsi que l’équipe technique locale de la compétition, dirigée par Robert Chung », dit Shehzad Soorabally.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: