SALT of Palmar prend fait et cause pour l’Eco-Tourisme à Maurice

Ce 5 juin, plusieurs compagnies à Maurice et de par le monde, ont célébré la Journée de l’Environnement, démontrant ainsi leur souci pour le bien-être de la planète, et affichant leurs accomplissements sur ce sujet.

Arriver au SALT of Palmar, que ce soit pour un séjour long ou moyen, pour un week-end ou pour un verre, c’est arriver dans un autre monde. Un monde plus vert et durable. SALT of Palmar est sans aucun doute, l’un des rares, sinon le seul établissement hôtelier a avoir été conçu dès le départ avec une philosophie privilégiant l’écologie au cœur et à chaque niveau de ses services et opérations. Chaque jour de la vie de cet établissement en est un d’écologique.

Tout dans cet hôtel pose les jalons d’une île verte et durable, et Raj Reedoy, son General Manager confirme cet état d’esprit « Chez SALT nous sommes très fiers des étapes que nous avons franchies pour promouvoir une Ile Maurice plus verte et durable. SALT, c’est tout ce qui concerne l’établissement authentique d’une relation avec la nature et la communauté. »

Et cela commence dès le « check-in » : Pas de clé ou carte plastique. Une clé digitale est accessible, via l’application mobile SALT Experience. On vous remet aussi une bouteille d’eau réutilisable que vous pouvez remplir à l’une des fontaines disséminées dans tout l’hôtel. Le seul plastique auquel vous aurez affaire chez SALT est réutilisable. Les pailles et différentes aménités des salles d’eau sont faites à partir de matériaux organiques biodégradables, tels le bambou et le papier de pierre.

Et votre chambre parle d’elle-même. Des distributeurs rechargeables ont remplacé la bouteille de shampooing, et tous les savons et crèmes sont faits localement et exempts de paraben. Eponges et cottons (ouates, disques, tampons) sont 100 % organiques, alors que les tiges, peignes, brosse à dents, sont fabriqués à partir de bambou de ferme. Dans votre chambre, se dissimule un tapis de yoga fait à 100 % de caoutchouc naturel et matériaux écologiques, selon une formule durablement magique : Un tapis vendu, 1 arbre planté.

Mais la star de votre chambre est sans doute le lit « king-size » Carpe Diem. Il tranche dans sa conception qui favorise un coton organique, sans additif anti-flamme non-conforme ou colorants chimiques. Les matériaux sont sélectionnés pour assurer une qualité et un confort irréprochables tout en respectant les normes écologiques. Le latex Tajalay, le coton et les fibres utilisés dans les matelas portent la certification écologique Scandinave « Swan » conformes aux exigences environnementaux, et ceci pour toute la durée de vie du produit. De plus, le bois utilisé vient des forêts agrées pour l’exploitation, préservant ainsi les forêts vulnérables.

Les produits de la salle d’eau sont emballés dans un papier alternatif à base de chaux, et les imprimés sont à base d’encre de soja. Ailleurs c’est le fameux papier de pierre (pierre minérale, dont l’élément principal est le carbonate de calcium), qui est utilisé. Produit non-toxique, recyclable et photodégradable, il a en plus l’avantage d’être l’un des éléments les plus abondants qui soient sur la planète.

Du coté culinaire, la philosophie fondamentale de SALT fait place au produit-maison, saisonnier, frais et localement approvisionné. L’éternel buffet a été délaissé au profit du restaurant « A la Carte », qui s’occupe des végétariens et végétaliens, du « pesca-touriste » comme du féru d’alimentation crue, et de viande locale (pas de bœuf, qui serait automatiquement importé). SALT s’éloigne de facto de l’aspect linéaire du (pris-produit-jeté), afin d’embrasser pleinement l’économie circulaire.

Le SALT of Palmar est sans doute la preuve tangible qu’un autre type de tourisme est possible, et que l’hôtel contemple déjà d’autres avenues potentielles pouvant conforter un éco-tourisme efficace au travers de la totalité de ses opérations, de ses services et ses produits.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: