Recycler et redonner vie aux capsules de café, Nespresso franchit cette étape à Maurice

Nespresso lance son programme de recyclage de capsules, offrant à ses clients mauriciens un service additionnel.

Les membres Nespresso de Maurice peuvent désormais bénéficier du service de recyclage en déposant leurs capsules usagées dans les points de vente de Nespresso, notamment au Bagatelle Mall of Mauritius, à Grand-Baie La Croisette, à Ruisseau Créole, au siège de Scott & Co Ltd à Riche Terre et à Flacq Coeur de Ville. Des sacs prévus à cet effet seront offerts. L’objectif est d’encourager le réflexe du recyclage et de participer à une action positive à fort impact environnemental.

Le marc de café sera séparé de l’aluminium afin de leur donner une seconde vie. L’aluminium sera remis à la société Mtrek. Le marc de café, lui, sera remis à l’ONG IMove qui s’en servira comme compost. IMove produit et récolte chaque année quelques 4 000 kilos de légumes à travers le projet Uddeshy Bio. Grâce à ce partenariat avec Nespresso, l’ONG sera en mesure de continuer à mener à bien son projet Fiveaday qui consiste à pourvoir un repas équilibré (avec 5 portions de fruits et légumes) aux enfants défavorisés, surtout ceux abandonnés par leur mère. En 2018, IMOVE a servi 124,000 portions via le programme Fiveaday.

Ce service de recyclage s’inscrit dans le cadre de la stratégie Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) de Nespresso, représenté à Maurice par Scott & Co Ltd depuis 2012. Cette dernière se traduit par un ensemble de choix et d’engagements tels que : le respect des ressources naturelles et humaines, une gestion responsable de l’aluminium et la limitation de l’empreinte carbone.

Le choix de limiter son impact sur la planète

Pour protéger les écosystèmes des fermes de café, premières impactées par le dérèglement climatique, Nespresso a choisi de parier sur l’agroforesterie. Cette pratique consiste à planter des arbres au coeur des plantations de café. Ces arbres améliorent la qualité du café en nourrissant mieux les sols, en limitant leur érosion, et en retenant mieux l’eau. En outre, les arbres assurent un revenu complémentaire aux caféiculteurs et contribuent à compenser nos émissions de carbone.

Que ce soit en matière de recyclage de capsules, de mise en oeuvre de pratiques agricoles durables, de formation pour les fermiers avec lesquels Nespresso travaille ou de lutte contre le réchauffement climatique, des choix ont été faits et plusieurs étapes ont été franchies. Ces choix ont pour objectif de permettre à la fois aux consommateurs de savourer des cafés de qualité, aux fermiers de vivre convenablement de leurs productions, et à la planète de mieux lutter contre le dérèglement climatique.

Matthew Taylor, Chief Executive Officer (CEO) de Scott & Co Ltd s’exprime : «Le projet pilote a été une grande réussite. Cet engouement grandissant de nos clients pour le recyclage nous a conforté dans cette voie et a beaucoup encouragé nos efforts en ce sens. D’autres points de collecte de capsules seront bientôt ajoutés à ceux existants. L’aluminium des capsules sera remis à la compagnie Mtrek, qui se chargera de la réinjecter dans la filière du recyclage de l’aluminium, tandis que le marc de café usagé servira de compost pour les champs de IMove, une entreprise dédiée à l’agriculture raisonnée. Le marc de caféest en effet un fertilisant extrêmement puissant.»

Le choix d’un café de qualité et durable

La qualité supérieure des cafés Nespresso est le fruit de choix sans compromis qui reposent sur l’approvisionnement responsable en café, et l’amélioration des conditions de vie de plus de 70 000 caféiculteurs. Parmi ces choix, le programme Nespresso AAA Sustainable Quality qui garantit une qualité durable et constante. Il a été créé en partenariat avec l’association Rainforest Alliance. Dans le cadre de ce programme, Nespresso paie le café 30 à 40 % plus cher que le prix du marché. Ceci permet, entre autres, de créer un système de retraite pour les caféiculteurs colombiens. Nespresso cherche également à réintroduire la culture caféière dans les économies qui en ont besoin.

Le recyclage, la suite logique d’une chaîne de valeur qui se veut durable

Au niveau mondial, Nespresso a commencé par collecter des capsules usagées en Suisse en 1991. La marque a par la suite choisi d’intégrer le développement durable dans l’ensemble de sa chaîne de valeurs en 2003. Depuis, Nespresso agit en faveur d’une économie caféière durable dans une logique de création de valeurs partagées.

Le choix de l’aluminium, un matériau recyclable à l’infini

Le choix de l’aluminium pour ses capsules est tout aussi significatif : l’aluminium est le seul matériau qui préserve le cafe de l’air, de l’humidité et de la lumière tout en étant 100 % recyclable. C’est pourquoi le système de recyclage a été introduit dans plus de 50 pays, Maurice étant aujourd’hui le 54ème. En parallèle, Nespresso est membre fondateur de l’Aluminium Stewardship Initiative, qui a créé le premier standard d’aluminium responsable au monde. Aujourd’hui, plus d’un quart (27,7 %) des capsules Nespresso sont recyclées chaque année. Nespresso s’engage à augmenter ce taux en encourageant ses clients à participer, et en multipliant les moyens et les points de collecte à travers le monde. Cela passe également par le lancement de ce service dans plus de pays, comme c’est aujourd’hui le cas à Maurice.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: