L’Inde et la Chine font grimper la consommation mondiale d’alcool

Consommées à 45 % sous forme de spiritueux, à 15 % sous forme de bières et à 12 % sous forme de vins, les boissons alcoolisées ont encore de beaux jours devant elles.

À l’échelle mondiale, leur consommation est passée de 5,9 litres d’alcool pur par adulte et par an en 1990 à 6,5 litres en 1997. Et selon les prévisions des scientifiques, nous devrions atteindre les 7,6 litres en 2030.

D’après Jakob Manthey, chercheur à l’Institut de psychologie clinique et de psychothérapie de Dresde en Allemagne, directeur d’une étude sur le sujet, le monde consomme beaucoup plus d’alcool qu’il y a trente ans, une hausse en grande partie dûe à la Chine et l’Inde.

D’ici 2030, la moitié des adultes de la planète devraient boire de l’alcool, et près d’un quart en boiront au moins une fois par mois, selon des projections couvrant 189 pays.

« Le monde n’est pas sur la bonne voie pour atteindre les objectifs mondiaux de réduction de la consommation nocive d’alcool », déplore l’étude. Alors que les lobbys du vin ou de la bière défraient régulièrement la chronique, en France comme ailleurs, les scientifiques réclament la mise en place de contre-mesures agressives, telles que des taxes plus élevées et l’interdiction de la publicité sur les boissons alcoolisées.

Et pour cause: au niveau mondial, plus de 237 millions d’hommes et 46 millions de femmes souffrent de troubles liés à l’alcool. Les taux les plus élevés sont relevés en Europe (15 % des hommes et 3,5 % des femmes) et en Amérique du Nord (11,5 % des hommes et 5 % des femmes).

Source: slate.fr.

Please follow and like us: