La canne à sucre pour fabriquer des bouteilles d’eau biodégradables

La canne à sucre va peut-être permettre de se débarrasser des bouteilles en plastique. Nicolas Moufflet, industriel français, a créé un flacon transparent qui a les caractéristiques des contenants traditionnels, mais sans l’inconvénient du pétrole. Il sera à l’île Maurice avant la fin de l’année.

Le plastique est le fléau de ce 21ème siècle. Les sachets sont désormais bannis des supermarchés, les pailles vont disparaître des bars, mais comment remplacer la bouteille qui nous permet de transporter de l’eau fraîche.

Nicolas Moufflet, entrepreneur installé à Saintes en Nouvelle-Aquitaine dans la région de Bordeaux, a inventé de A à Z le remède contre le plastique à partir de canne à sucre.

La production va s’intensifier avant la fin de l’année 2019

Sa « vegan bottle » va être commercialisée à grande échelle à partir de la fin de l’année. Elle est un peu plus chère que sa devancière, mais son prix évoluera en fonction de la demande, et celle-ci devrait être importante. 

Elle est fabriquée à base de canne à sucre, sans la moindre goutte de pétrole, elle ne dégage donc pas de substance toxique en se dégradant. La matière première se transforme en dioxyde de carbone ou en méthane. 

Des bouteilles totalement biodégradables

L’inventeur du concept travaille sur ce projet depuis 2001. Ils avaient opté, au début pour la transformation de l’amidon de maïs. Le résultat était encourageant, mais pas franchement convaincant. Quatorze ans plus tard et de nombreuses nuits blanches, Nicolas Moufflet lance Lyspackaging. En affinant la technique, en venant visiter les usines cannières de La Réunion et de l’île Maurice, l’industriel a perfectionné sa fabrication. Aujourd’hui, sa société a produit 8 millions de bouteilles depuis 2017.

Réutilisable, sans perturbateurs endocriniens et compostable

Ce produit est intégralement biodégradable. Flacon, bouchon étiquette ne représentent pas le moindre risque pour la planète. Ces bouteilles peuvent être valorisées par le compostage industriel. Nicolas Moufflet sera à Maurice et probablement à La Réunion avant la fin de l’année.

Source: la1ere.francetvinfo.fr.

Please follow and like us: