SME Mauritius Ltd : promouvoir l’artisanat de fibre de bananier

La Small and Medium Enterprise Mauritius (SME) organise une formation pratique de deux semaines, du 23 avril au 10 mai 2019, dans le cadre du Programme Foreign Technical Expertise Scheme (FTES)  dans l’extraction de fibres de bananier et la production de produits artisanaux utilisant des pseudo-tiges de bananes usagées à Maurice. Le FTES est opérationnel depuis le début de cette année avec l’objectif de bénéficier au secteur artisanal local d’acquérir de nouveaux produits et de moderniser leur gamme, leur conception et leur qualité.

Dans ce contexte,des Entreprises et des Coopératives, Sunil Bholah, a effectué une visite sur place au SME Mauritius Business Development and Facilitation Centre, à Coromandel pour faire le point sur les progrès réalisés dans les projets relatifs aux fibres de bananier. Des experts de TEXFAD qui aident les jeunes et les femmes en Ouganda à développer et à commercialiser des innovations dans la formation professionnelle.

Sunil Bholah s’est dit satisfait des progrès réalisés jusqu’à présent par les stagiaires. Maurice, a-t-il dit, produit plus de 10 000 tonnes de bananes par an et a ajouté qu’après la récolte, d’énormes quantités de pseudo-tiges de banane sont déversées comme déchets causant des dangers environnementaux. La tige de banane gaspillée, a-t-il souligné, peut donc être utilisée pour produire des matières premières durables pour la production de produits commercialement viables avec un impact énorme sur l’environnement, l’économie et la société. Les produits artisanaux fabriqués à partir de fibres de banane, peuvent être positionnés comme un nouveau marché de niche parmi les marchés locaux et internationaux, a-t-il ajouté. Il a donc insisté sur la nécessité d’explorer de nouvelles possibilités de recyclage des plantations de bananes afin d’en faire un usage efficace.

Il a également indiqué que la SME met en place un certain nombre de projets et d’installations afin de stimuler davantage le secteur des PME et de promouvoir des idées commerciales viables. Il a exhorté les entrepreneurs à demander conseil à la SME et à se prévaloir des facilités mises en place pour la création d’entreprises ainsi que pour l’amélioration de leurs entreprises.

Une quinzaine entrepreneurs sont en cours de formation à l’extraction des fibres de bananier au moyen de la machine et de la méthode manuelle. Deux catégories de PME ont été sélectionnées, à savoir les PME de production artisanale et celles de tissage à la main. La formation permettra aux participants d’acquérir des compétences pour extraire les fibres de banane d’une tige de banane, préparer les fibres et produire des produits fonctionnels et décoratifs à haute valeur marchande.

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: