Ligue Europa : Arsenal prend une sacrée option contre Naples

Pour les quarts de finale aller de la Ligue Europa, Arsenal s’est défait de Naples (2-0), tandis que Benfica a remporté son match contre Francfort grâce à un triplé de Félix (4-2). Enfin, Chelsea l’a emporté en fin de match contre Prague (0-1) tandis que Villarreal a été battu par Valence (1-3).

Ce devait être une affiche à suspense, un combat tactique destiné à faire pencher une balance à l’équilibre, à première vue. Si le quart de finale aller de Ligue Europa opposant Arsenal à Naples a accouché d’un excellent match de football européen, il n’a certainement pas débouché sur la bataille tant attendue, où chaque équipe devait se rendre coup pour coup. Car à l’Emirates, Naples a surtout subi les assauts répétitifs d’Arsenal, logique vainqueur de la confrontation (2-0) et déjà placé pour les demi-finales. Au bout d’une séquence collective alléchante et d’une combinaison impliquant cinq hommes, le Gallois a donné l’avantage aux siens dès le premier quart d’heure (1-0, 15eme). Malgré ce but, les Londoniens n’ont pas desserré l’étreinte, empêchant les Napolitains de ressortir de leur propre camp. Face à ce pressing, Fabian Ruiz a été le premier à flancher, dix minutes plus tard, perdant un ballon que Lucas Torreira a parfaitement exploité, avant de profiter d’une déviation malencontreuse de Koulibaly pour faire le break (2-0, 25eme). 

Heureux lors du tirage au sort en récupérant probablement l’adversaire le plus faible de ces quarts de finale sur le papier, Chelsea a pourtant peiné pour prendre le meilleur sur le Slavia Prague (1-0). Malgré plusieurs situations intéressantes, les Blues ont manqué de justesse dans le dernier geste pour se rendre le match plus facile. C’est finalement en fin de match, suite à un centre parfait de Willian dans le dos de la défense, qu’Alonso a surgi pour marquer d’une tête piquée (86eme). Un but précieux pour les hommes de Maurizio Sarri en vue du match retour.

Sur les tablettes des plus grands clubs européens, Joao Félix a démontré du haut de ses 19 ans qu’il pouvait prétendre à une grande carrière à l’occasion de la réception de l’Eintracht Francfort (4-2). Auteur d’un triplé, le jeune espoir portugais a ouvert son compteur en transformant un penalty (21eme), avant de marquer d’une frappe puissante depuis l’entrée de la surface (43eme). Il a ensuite bénéficié d’un peu de réussite sur son troisième but en voyant son tir passer au milieu d’une forêt de jambes (54eme). Comme pour montrer toute l’étendue de sa palette, Joao Félix a également offert une passe décisive à Ruben Dias (50eme). Rapidement réduit à dix après l’expulsion du Français N’Dicka (20eme), Francfort reste néanmoins vivant dans cette confrontation grâce à ses deux buts inscrits à l’extérieur. L’inévitable Jovic a d’abord signé son septième but dans la compétition (40eme), avant que Paciencia ne trouve l’ouverture de la tête à la suite d’un corner (72eme).

Aux portes de la relégation en Liga, Villarreal pouvait compter jusque-là sur ses performances en Ligue Europa pour s’offrir un bol d’air.L’aventure européenne risque pourtant bien de toucher à sa fin pour le sous-marin jaune après sa défaite du soir face à Valence (1-3). Cueilli d’entrée par un but de Guedes suite à un penalty repoussé par Fernandez (6eme), Villarreal a réussi à faire son retard après un penalty parfaitement transformé par Cazorla (36eme). Alors que le match nul se profilait, Wass a redonné l’avantage aux siens d’une superbe frappe dans la lucarne (90eme+1), avant que sur un contre Guedes ne vienne mettre un gros coup sur la tête des spectateurs de l’Estadio Ceramica (90eme+3).

La Rédaction Maurice Actu

Please follow and like us: