D’ici 2050, l’hiver n’existera plus en Australie

L’hiver « tel que nous le connaissons » pourrait cesser d’exister en Australie d’ici 2050, sauf en quelques rares endroits en Tasmanie, d’après des universitaires du School of Art & Design et du Climate Change Institute de l’Université nationale australienne (ANU). Le pays devrait à l’inverse connaître durablement des températures au-dessus de 30 °C et régulièrement des pics de chaleur extrême (températures supérieures à 40 °C) lors d’une saison qu’ils qualifient dans un communiqué de « nouvel été ».

Les universitaires ont développé un outil interactif, appelé MyClimate2050, permettant de visualiser la hausse des températures attendues dans 30 ans dans les villes d’Australie, ainsi que le nombre de jours de canicule en plus. Ils se sont servi pour cela des relevés historiques de températures et des scénarios d’évolution prévus si rien n’est fait pour contrer le changement climatique. Exemple avec Sydney ci-dessous, où la température devrait augmenter de +3,3 °C et dépasser 30 °C pendant 62 jours au cours du « nouvel été », soit durant 47 jours de plus que la normale saisonnière. Notez la disparition de l’hiver.

Exemple avec la ville de Sydney. Sur la période 1960-1990, la température moyenne journalière était de 22,1 °C. Elle devrait grimper à 25,4 °C en 2050 (c’est-à-dire +3,3 °C). Le « nouvel été » sera marqué par jusqu’à 62 jours de températures supérieures à 30 °C et 5 jours de températures au-dessus de 40 °C, d’après l’outil développé par une équipe d’universitaires australiens.

Si rien n’est fait pour enrayer le réchauffement climatique, l’hiver en Australie risque de disparaître d’ici trois décennies et l’île pourrait connaître un « nouvel été » durable marqué par des températures caniculaires. Les nombres correspondent au nombre de villes sur lesquelles on peut cliquer pour avoir des informations sur le climat de 2050.

Source : futura-sciences.com.

Photo: Il fait si chaud en Australie que même les koalas doivent boire de l’eau (normalement, manger des feuilles leur suffit).