TrashTag Challenge : enfin un challenge intelligent !

Parmi les nombreux défis qui fleurissent sur les réseaux sociaux, le Trashtag challenge est probablement l’un des plus inspirants et utiles pour la planète. Alors qu’il existe déjà depuis quelques années, ce défi est récemment devenu viral au cours des dernières semaines.

Le principe du Trashtag challenge est simple: repérer un lieu fortement pollué, le prendre en photo, puis collecter les ordures avant de prendre une nouvelle photo du résultat. Grâce au format avant/après, particulièrement populaire sur les réseaux sociaux, le défi génère ainsi de la viralité.

C’est sur Facebook, à la suite d’une publication de Byron Román partagée plus de 320 000 fois, que le défi s’est répandu. Celui-ci appelait les ados «qui s’ennuient» à participer au défi. «Voici un nouveau challenge pour vous, les adolescents blasés. Prenez une photo d’une zone qui a besoin d’être nettoyée ou entretenue, puis prenez une autre photo de vous ayant fait quelque chose à ce propos, et postez-la».

Des centaines de personnes ont ainsi partagé des photos sur Facebook, Instagram, Reddit ou Twitter, ramassant les ordures dans des parcs et des rues pleines de déchets, tout en appelant les autres à commencer à nettoyer leurs communautés.

L’idée de #trashtag existe en réalité depuis plusieurs années puisqu’en 2015, l’entreprise d’équipements pour le camping UCO avait crée le hashtag afin d’encourager les gens à protéger les zones naturelles menacées et à collaborer autour du ramassage de déchets. 

Alors que de nombreux challenges diffusés sur le web peuvent générer des situations dangereuses, à l’exemple du Tide Pod challenge, du Bird Box challenge ou du Banana Peel challenge, le Trashtag challenge semble beaucoup plus inspirant et prouve le côté positif des réseaux sociaux en incitant ses jeunes utilisateurs à changer les choses.

Source : rtbf.be.