États-Unis : une femme paie l’hôtel à des centaines de SDF pour les protéger du froid à Chicago

La semaine dernière, une vague de froid polaire a balayé Chicago, aux États-Unis. Mercredi et jeudi, le mercure est descendu jusqu’à – 29 degrés (ressenti à – 47), un record depuis janvier 1985 (- 32 degrés). La population s’est barricadée, les écoles ont fermé et les trains ont été arrêtés. La «  ville des vents  » avait des airs de ville fantôme. Les services ferroviaires ont même incendié les rails pour empêcher le froid de tordre l’acier. Plusieurs bibliothèques, commissariats et autres bâtiments publics ont servi de refuge aux sans-abri. Le vent glacial qui a balayé la côte Est a déjà fait entre 17 et 21 morts dans les régions du Midwest, selon l’AFP.

Face à l’urgence, une promotrice immobilière, Candice Payne, s’est mobilisée. Comme le raconte le New York Times, elle a contacté un motel pour réserver trente chambres à 70 dollars la nuit afin de mettre au chaud une centaine de sans-abri. «  Il fait – 30, je ne pouvais pas les laisser dormir sur la glace, je devais faire quelque chose  », a-t-elle déclaré. Selon le journal, la jeune femme de 34 ans aurait déjà dépensé 4 700 dollars en produits de première nécessité, nourriture, déodorants et chambres d’hôtel pour les SDF. «  Ils étaient si reconnaissants. Ils avaient hâte de prendre un bain et de se mettre au lit  », a-t-elle ajouté.

Le geste de Candice Payne n’a pas laissé indifférent. Après un appel au don sur Instagram, l’habitante de Chicago a récolté plus de 10 000 dollars pour prolonger son initiative. Selon le New York Times, des restaurants ont aussi appelé l’hôtel pour proposer des dons de nourriture tandis que des anonymes ont proposé leurs véhicules pour transporter les sans-abri. «  On a reçu plusieurs appels d’inconnus qui souhaitaient offrir des chambres  », a expliqué au journal la gérante de l’hôtel qui a elle-même baissé les prix de son établissement. Grâce à cet élan, une soixantaine de chambres ont pu être offertes aux sans-abri.

Samedi, les températures sont remontées à – 9 degrés et les habitants de Chicago ont pu à nouveau sortir de chez eux. Mais les prévisions ne sont pas rassurantes. Selon l’AFP, une nouvelle vague de froid est prévue la semaine prochaine.

Source : boursorama.com

Please follow and like us: