3ème édition de la conférence interministérielle de PAGE : Sunil Bholah met le cap en Afrique du Sud

Le ministre de l’Activité Économique, de l’Entreprise et des Coopératives a mis le cap sur l’Afrique du Sud, le mercredi 9 janvier 2019.

Sunil Bholah participe à la 3ème édition de la conférence interministérielle de Partnership for Action on Green Economy (PAGE), une organisation qui regroupe 5 agences clés des Nations Unies.

La conférence interministérielle de PAGE cette année s’articule autour de la promotion des économies inclusives et soutenables. Le monde se retrouve confronté à d’innombrables défis, tels que l’éradication de la pauvreté, la création de plus de 600 millions d’emplois, l’élimination des inégalités, la protection de l’environnement et la croissance économique, entre autres. PAGE a donc choisi de braquer les projecteurs sur les mécanismes à élaborer pour atteindre les différents objectifs. De ce fait, environ 500 représentants de différents gouvernements, du secteur privé, des institutions internationales et de la société civile ont été regroupés à Cape Town pour échanger des idées, partager des expériences et ainsi mettre en avant des pratiques innovantes à adopter pour transformer l’économie mondiale.

L’innovation, l’entrepreneuriat et l’inclusion ont été identifiés comme les moteurs des industries vertes et qui pourront assurer un futur soutenable et viable.

Pendant deux jours, soit le 10 et le 11 janvier, plusieurs sessions de travail, axées sur ces thèmes, seront organisées. Parmi les orateurs et intervenants lors des différents débats, on compte le ministre de l’Activité Economique, de l’Entreprises et des Coopératives

Sunil Bholah interviendra sur les deux sujets suivants :

  • Le futur de l’emploi dans une économie verte.
  • Le rôle des Petites et Moyennes Entreprises pour promouvoir l’inclusion.

Lors de ces différentes sessions de travail, Maurice sera sur le devant de la scène car le ministre sera aussi appelé à élaborer sur les différentes politiques et mesures mises en place par le gouvernement et nos institutions pour assurer la transition d’une économie traditionnelle à celle qui est soutenable, inclusive et qui répond aux aspirations des générations futures.

La Rédaction Maurice Actu