Le Club des Entrepreneurs Monégasques en Afrique découvre la Smart City de Moka

Le Club des Entrepreneurs Monégasques (CEMA) a organisé du 5 au 7 novembre dernier, sa 4ème Mission internationale à Maurice. À cette occasion le groupe ENL a pu échanger sur les thèmes de l’investissement et l’implantation d’entreprises monégasques dans l’île.

Lors de ces rencontres, ENL a eu l’opportunité de présenter ses différents secteurs d’activités, son actualité mais aussi ses opportunités d’investissement comme les IRS et la Smart City de Moka, auprès des 26 délégués de la CEMA. La délégation était composée de représentants de secteurs très diversifiés : agroalimentaire, assurance, aviation d’affaires, banque, distribution alimentaire/ mode/ sport, informatique, services pétroliers, services juridiques et financiers, télécoms.

L’occasion pour le groupe ENL de pouvoir échanger avec des entreprises actives dans 45 pays du continent africain et de récolter une moisson de contacts dans un climat professionnel convivial.

Créé en 2014, le CEMA cherche à créer entre les entreprises monégasques et les entreprises d’Afrique dont Maurice fait partie, des intérêts communs et des synergies d’actions pour créer des opportunités de business commun. « Chaque année nous organisons une mission économique dans un pays du continent africain pour échanger avec les entreprises locales et les acteurs économiques locaux », ont confié Patricia Husson, Présidente de CEMA,  Adnan Houdrouge, Vice-Président et le Secrétaire Général, Frédéric Geerts, initiateurs de ce rendez-vous. L’édition de cette mission CEMA à Maurice est donc une grande première.

« Maurice n’est pas seulement une île avec des plages paradisiaques et un climat exceptionnel, elle est une porte d’entrée sur le continent africain. Au classement « Doing Business 2019″ de la Banque Mondiale, l’île se classe 1er pays d’Afrique, et en 20ème position dans le monde. Grâce à son personnel qualifié, ses conditions juridiques et fiscales, sa Bourse des valeurs, Maurice constitue une plate-forme intéressante de commerce et d’investissement vers le continent africain », ont attesté d’une seule voix Patricia Husson, Adnan Houdrouge et Frédéric Geerts lors de l’événement.

Le groupe ENL est convaincu que l’île doit continuer de renforcer ces liens, échanger des expériences, des informations et des bonnes pratiques commerciales, avec des entités comme le CEMA.

La Rédaction Maurice Actu