La MCB Football Academy souffle ses dix bougies

Il y a dix ans, en juillet 2008, sans tambour ni trompette, naissait la toute première MCB Football Academy, dans le petit village de St-Hilaire, avec pour but d’intégrer socialement des enfants de six à 11 ans à travers le sport.

En dix ans, et cinq autres académies plus tard, que de chemin parcouru. Samedi, histoire de marquer le coup, actuels et anciens académiciens se sont retrouvés, au SPARC, à Cascavelle, pour commémorer cet événement. Avec un message spécial adressé par Roberto Firmino, attaquant-vedette de Liverpool : « Met serye ! », a-t-il dit, en kreol, aux jeunes, en arborant le t-shirt de la MCBFA.

Dix ans et un bilan

En dix ans, le parcours de la MCB Academy se résume ainsi :

  • Six académies opérationnelles, quatre à Maurice et deux à Rodrigues, à savoir St-Hilaire, Flacq, Camp Levieux, Poste de Flacq, Petite Butte et Patate Théophile
  • 3 000 familles ont jusqu’ici bénéficié d’un accompagnement
  • 3 500 enfants ont été touchés par les différentes activités. Création de la MCBFA Elite en 2016, pour favoriser l’émergence des meilleurs talents des académies sur le plan local voire davantage.

Le foot, oui mais pas que

Les enfants, des filles et garçons âgés de 6 à 11 ans, qui rejoignent l’académie apprennent évidemment à jouer au foot, mais bénéficient aussi, avec leur famille, d’un encadrement complet tant sur le plan physique que moral. Pour faire partie de l’académie, tout enfant doit faire partie d’une famille dont les revenus mensuels ne dépassent pas Rs 15,000 et doivent obligatoirement poursuivre leur parcours scolaire. Le programme d’encadrement de la MCBFA comprend certaines obligations dont la présence aux séances d’entraînement les samedis, le respect des règles et des autres, et aussi le « Case Management ».

Pour Pierre-Guy Noël, Chief Executive du Groupe MCB, le chemin parcouru par la MCBFA en dix ans est remarquable. « A travers le sport, nous avons pu donner de l’espoir et un sens à la vie de ces enfants. A travers le programme holistique de la MCBFA, nous avons tenté et réussi à stimuler l’intégration sociale à travers le sport, tout en encadrant ces enfants d’un accompagnement psychologique et social, leur permettant ainsi de s’épanouir. Les parents font aussi partie de cet encadrement et cette approche a porté ses fruits », fait-il ressortir.

Juliette François-Assonne, CSR Administrator : « Après 10 ans, nous avons relevé le défi. Nous avons aidé des jeunes à se reprendre en main à travers le sport et un accompagnement social. Nous avons aidé des enfants à prendre conscience de l’importance d’une hygiène de vie basée sur la discipline, les valeurs et l’éducation. Notre programme a aussi permis aux parents de prendre conscience de leurs responsabilités au niveau de la cellule familiale », souligne-t-elle.

Firmino comme symbole

Lors de la cérémonie et des activités marquant les 10 ans de la MCBFA samedi, les enfants des académies, de même que les anciens, ont eu l’occasion de prendre connaissance d’un message-vidéo que leur a adressé Roberto Firmino, attaquant-vedette de Liverpool FC. Celui-ci, arborant un t-shirt de la MCB Football Academy, leur a envoyé un message d’espoir et de persévérance dans leurs efforts. Cette apparition de la star de Liverpool à l’écran, a certes suscité la surprise et l’admiration de toute l’assistance. Mais au-delà de l’apparition inattendue, le brésilien a valeur de symbole. Roberto Firmino, âgé de 27 ans, n’a pas toujours vécu dans l’opulence. Issu d’une famille modeste, il a redoublé d’efforts avant de s’illustrer tout d’abord sur la scène locale, avant de quitter sa famille et mettre le cap sur l’Allemagne dans un premier temps, où il a porté les couleurs du club de Hoffenheim, avant d’être recruté par Liverpool. L’intervention de Firmino a été possible grâce à un partenariat de la MCBFA avec la firme allemande ChangeIbull, représentée par Robert Holzer et Michael Musch. Cette collaboration débouchera aussi au cours de 2019 sur des initiatives de coaching.

Stages en Allemagne pour une quinzaine d’enfants

Avec le partenariat entre ChangeIbull et la MCBFA, une quinzaine d’enfants devrait faire le déplacement pour un stage en Allemagne durant le deuxième trimestre de 2019. Auparavant, deux instructeurs allemands feront le déplacement à Maurice pour des séances de coaching avec les enfants et la trentaine d’instructeurs que compte la MCBFA.

Boul dan lipye

Last but not least, lors de la cérémonie des dix ans samedi, les enfants et leur familles respectives ont eu l’occasion de découvrir un sega interprété par Désiré François et intitulé « Boul dan lipye », qui retrace les efforts consentis par les jeunes académiciens. Du reste, le clip de la chanson a été tourné en compagnie des enfants.

Pour Pierre-Guy Noël, ces dix années de parcours ne sont certainement pas une fin en soi. « Il y a quelques jours à peine, nous avons lancé notre nouveau manifeste de Corporate Sustainability, intitulé à juste titre, Success Beyond Numbers. De voir les enfants de l’académie grandir, réussir leur vie, voir leurs familles sortir de l’ornière et remonter la pente est notre voeu le plus cher. Et au sein du Groupe MCB, c’est le vrai succès que nous voulons engendrer ».

La Rédaction Maurice Actu